L’enseignement supérieur africain adopte le "éducation numérique avec le le de lancement 21 centres d’apprentissage à distance.

L’enseignement supérieur africain adopte le "éducation numérique avec le le de lancement 21 centres d’apprentissage à distance.

Recherche de cours

Remplissez mot-clé pour chercher des cours

Print Friendly, PDF & Email

L’enseignement supérieur africain adopte le "éducation numérique avec le le de lancement 21 centres d’apprentissage à distance.

NAIROBI, le 26 Janvier, 2017

Dans le, mais de fournir aux étudiants africains un plus grand accès aux enseignements supérieur, l’Université Virtuelle la Banque africaine de développement Ledantec 29 de centres du partenariat avec d’Afrique en Formation Ouverte, à distance et de e-Learning (FOADeL) dans 21 pays africains au cours des mois de The. Le premier de ces centres une le de Soudan été Inauguré au 11 Aout 2014 et le prochain lancement aura lieu à l’Université Al Aasriya, Nouachott, Mauritanie le 30 janvier 2017. Les dans 11 du auront lieu du lancements suivants paie lors des mois de The.

Dr Bakary Diallo, Recteur de l’UVA participera aux cérémonies de lancement au côté de fonctionnaires du gouvernement, de représentants de la Banque Africaine de Développement (BAD) et organismes associés.

Le centre physique de FOADeL est une structure entièrement équipée en matériel approprié, ordinateurs, vidéoconférence, et en personnel qualifié qui serviront à faciliter le développement et la livraison des programmes et des cours.

L 'Université Lumière profite de l’infrastructure mise à disposition de l » établissement et à tout le pays. Les principaux objectifs du centre sont de servir de centre de formation, de livraison et points d'accès versez les programmes en cours et futurs, Delcourt physique local dédié à recherche et l'élaboration de travaux communs ainsi que de structure génératrice de revenus.

Les 21 pays bénéficiaires comprennent neuf (9) pays africains francophones : Le Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République démocratique du Congo, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal ;

trois (3) pays africains lusophones : Le Cap Vert, la Guinée-Bissau et la Mozambique ;

(9) de huit pays africains anglophones : La Gambie, le Ghana, le Kenya, Éthiopie, le Nigéria, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du sud et la Tanzanie.

Les centres FOADeL renforceront le réseau de l’UVA. Ils seront implantés dans 27 établissements à travers les pays ci-nommés. Les centres sont installés dans le cadre du Projet multinationale II de l’UVA financé par la BAD. L’UVA a deja inauguré avec succès 10 centres dans 10 pays lors d’une première phase en 2009 et 2010.

« Cette initiative est inamovible par notre désir de mieux préparer les étudiants africains et les professionnels à contribuer au développement socio-économique du continent. Le mais ou le rôle de l’UVA est de s’assurer que les gens ont accès aux compétences du 21ème siècle pour qu’ils puissent eux-même demamder et faire avancer le continent » (Dr Bakary Diallo, recteur de l’UVA)

Cette initiative marque une autre étape importante versez UVA, qui à l’origine a pour but de réduire le fossé numérique en aidant l’Afrique à surmonter les obstacles géographiques, technologiques, politiques et financiers qui ont souvent tocand les étudiants à accéder à l’enseignement supérieur. Depuis sa création fr 1997, l’UVA a été à l’origine de conception de solutions innovantes en enseignement numériques à continent le de travers. Pendant la dernière décennie, l’UVA a également établi le plus grand réseau d'établissements d’enseignement à distance en Afrique sub-saharienne dans plus de 30 pays.

Contact : [email protected]

Tél : + 254 20 25 283 333

www.UVA.org

Un UVA de propos :

L’UVA est un Organisation intergouvernementale (OIG) panafricaine établie par une charte. L’UVA a pour mandat de « accroître, de manière significative, l » accès à un enseignement supérieur et à la formation de qualité grâce à une utilisation novatrice des Technologies de l’information et de la communication.

La Chartre de l’UVA a été signée jusqu'à ' à aujourd'hui normale 19 gouvernements Africains.

Depuis sa création, l’UVA a formé plus de soixante-trois mille (63 000) étudiants et a créé le plus grand réseau d’institutions de formation à distance et de e-learning : 56 dans des Institutions plus de 30 pays d’Afrique. L’UVA transcende les barrières linguistiques et travaille avec des pays anglophones, francophones et lusophones d'Afrique.

Le siège de l’UVA se situe à Nairobi, au Kenya, avec un bureau régional à Dakar, au Sénégal.